Comment faire baisser la vitamine B12 dans le sang ?

La vitamine B12 fait partie des nutriments dont la présence au sein de l’organisme est d’une importance capitale. Cependant, des niveaux élevés de B12 dans le sang constituent également un véritable problème car pouvant avoir de graves conséquences sur la santé. Une trop grande quantité de ce nutriment pourrait être le signe d’une maladie du foie ou d’autres affections. La bonne nouvelle est que vous pouvez naturellement réduire votre taux de vitamine B12 grâce à une pluralité d’astuces.

Quel est le rôle de la vitamine B12 dans l’organisme ?

Il ne fait aucun doute que la vitamine B12 est essentielle à la santé. Elle est responsable de plusieurs fonctions dans le corps. C’est un nutriment hydrosoluble qui joue un rôle clé dans la production d’ADN et de globules rouges, l’entretien des nerfs ou encore la production d’énergie. Encore appelé cobalamine, il possède la structure la plus complexe de toutes les vitamines. 

La plupart des suppléments alimentaires contiennent du cyanocobalamine, la principale forme de vitamine B12. Avec d’autres vitamines du complexe B, la cobalamine régule le métabolisme de l’homocystéine dont des taux élevés ont été liés à un risque plus évident d’accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et de problèmes cardiovasculaires. 

Parfois, ils peuvent indiquer une affection sous-jacente, comme une maladie rénale ou cardiaque. La vitamine B12 sert également à protéger contre la dépression, la démence et d’autres maladies mentales. Des études ont montré que de faibles niveaux de ce nutriment peuvent entraîner un déclin cognitif. On note chez les personnes souffrantes de carence en vitamine B12 :

  • des sauts d’humeur ;
  • un engourdissement dans les membres ;
  • l’irritabilité ;
  • la fatigue ;
  • des problèmes neurologiques.
Lisez aussi   Vitamine K : les dangers

Une carence en vitamine B12 est également liée à un mauvais équilibre et à d’autres symptômes pouvant interférer avec votre vie quotidienne. Si on y remédie pas, il peut conduire à l’anémie pernicieuse, une maladie qui provoque la fatigue, des maux de tête, de l’angine de poitrine et de l’arythmie cardiaque. 

En outre, 20% des personnes âgées peuvent être déficientes en ce nutriment. Les niveaux de vitamine B12 inférieurs ou supérieurs à 160 à 950 picogrammes par millilitre (pg/ml) sont considérés comme anormaux et peuvent indiquer un état grave.

Quels sont les avantages de la vitamine B12

Alors que les personnes qui consomment des quantités suffisantes d’aliments riches en B12 et sont capables d’absorber et d’utiliser correctement ce nutriment n’ont pas nécessairement besoin de suppléments, la prise de B12 supplémentaire a été associée à certains avantages pour la santé. 

Cela favorise notamment l’amélioration de l’humeur et aussi la réduction des symptômes de dépression et d’anxiété. Bien que les suppléments de B12 soient couramment pris pour augmenter les niveaux d’énergie, il n’y a actuellement aucune preuve suggérant qu’une plus grande quantité de B12 augmente l’énergie chez les personnes ayant des niveaux normaux de cette vitamine.

En outre, en consommant des suppléments de vitamines B12, il y a de très fortes chances que le niveau d’énergie des personnes carencées augmente. En effet, ce nutriment joue un rôle essentiel dans la conversion des aliments en énergie. 

Dangers des niveaux élevés de B12

Les problèmes de santé tels que les maladies inflammatoires de l’intestin, certains médicaments, les mutations génétiques, l’âge et les restrictions alimentaires peuvent tous contribuer à un besoin accru de vitamines B12. C’est pour cela que les personnes à risque doivent penser à ajouter un supplément de B12 à leur alimentation.

Lisez aussi   Quels sont les aliments qui apportent le plus de vitamine D ?

En prenant en compte les conséquences de la carence en vitamine B12, il est totalement logique de prendre des suppléments de vitamine B12 et de faire aussi le plein d’aliments contenant ce nutriment. Cependant, plus n’est pas toujours mieux. Des niveaux élevés de B12 dans le sang peuvent provoquer des symptômes désagréables notamment des nausées, des vomissements, des maux de tête, de l’anxiété ou encore des vertiges. 

La cobalamine est soluble dans l’eau, donc tout excès est excrété dans l’urine. En effet, aucune limite supérieure n’a été établie pour ce nutriment. Cependant, un excès de vitamine B12 dans le sang peut indiquer un trouble sous-jacent. Certaines études suggèrent que les niveaux de cobalamine élevés peuvent être un signe du cancer du sein, du côlon, de l’estomac, du foie ou un cancer du pancréas.

En outre, il est prouvé que les injections de vitamines B12, l’alcoolisme ou encore les suppléments alimentaires peuvent provoquer des taux élevés de ce nutriment dans le sang. Si vous attendez un bébé, il est encore plus important de surveiller votre état nutritionnel. Une étude a révélé que les femmes enceintes avec des taux élevés d’acide folique et de vitamine B12 sont plus susceptibles de donner naissance à des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme.

Réduire votre niveaux de vitamine B12

Pour les personnes en bonne santé qui ne sont pas à risque de carence en vitamine B12, une alimentation saine et équilibrée suffit pour fournir le nécessaire en vitamine B12 dont l’organisme a besoin. Si vous souffrez d’un excès de vitamine B12 dans le sang, vous devez pensez à changer vos habitudes alimentaires.

Lisez aussi   Quelles sont les maladies chroniques ?

Les sources alimentaires de cette vitamine comprennent les œufs, la viande rouge, la volaille, les fruits de mer, le lait, le thon, les sardines, le yaourt, les céréales enrichies, la levure nutritionnelle et les laits non laitiers enrichis. Commencez déjà par limiter votre consommation de ces aliments. 

Par exemple, la viande de bœuf contient 84,1 microgrammes de vitamines B12 par portion. Cela représente environ 1400% de l’apport quotidien recommandé.  Même certains produits végétariens comme les substituts de viande à base de soja sont très riches en vitamine B12. Alors n’oubliez pas de vérifier à chaque fois les étiquettes des produits que vous achetez. 

Vous vous demandez sûrement ce que vous devez manger. La bonne nouvelle c’est qu’il existe de nombreux aliments bien doux qui ne contiennent pas de vitamine B12. Vous pouvez opter pour la consommation de fruits, de légumes, de graines, de légumineuses ou encore des noix. Passez également aux multivitamines et autres suppléments contenant peu ou pas de cobalamine.

Pour vous assurer d’une baisse réelle de ce nutriment dans votre sang, faites régulièrement des analyses de sang. Dans le cas où, après les différents efforts recommandés, le taux ne baisse toujours pas, mieux vaut consulter un médecin. Ce dernier saura déterminer les causes réelles du problème en conduisant des tests.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.